RENCONTRE

Vllème rencontre Internationale de l´Ecole de Psychanalyse des Forums du Champ Lacanien "Orthodoxie et hérésie- Les savoirs dans la psychanalyse"

Présentation

Tous les deux ans, en alternance d’un côté et de l’autre de l’Atlantique, un Rendez-vous international réunit les membres de l’IF et de l’Ecole autour d’un thème fixé lors du RDV précédent.

Avant chaque Rendez-vous, des travaux préparatoires sont diffusés sur la liste de diffusion des membres, et repris sur le site. Les contributions présentées lors du RDV sont reprises dans la Revue Hétérité sous forme électronique.

Chaque Rendez-vous est l’occasion de réunir les assemblées de l’IF et de l’Ecole qui ont pour vocation d’ajuster l’orientation et le fonctionnement à l’expérience faite et à l’évolution des situations.

ORTHODOXIE ET HERESIE

LES SAVOIRS DANS LA PSYCHANALYSE

De l’orthodoxie comme opinion juste – ou vraie [1]- à l’hérésie comme choix singulier de « la voie par où prendre la vérité [2]», nous pouvons penser la psychanalyse à partir des divers savoirs qu’elle mobilise dans l’expérience et dans sa transmission. 

Le savoir, dans l’enseignement de Lacan, n’est pas univoque. Il y a le savoir issu de l’inconscient-langage, le « savoir sans sujet », le savoir textuel, le savoir référentiel[3], le savoir théorique, le savoir clinique, le savoir-faire, le « savoir joui », le « savoir y faire » … 

Une réflexion sur les savoirs en jeu dans la psychanalyse permettrait de repenser l’expérience analytique, du lien analysant-analyste à celui du passant au cartel de la passe, ainsi que l’expérience d’École et l’élaboration qui y circule. De quelle façon le savoir théorique se présente dans la clinique ? Comment le savoir amené par le passant fait retour dans l’École à travers la formalisation d’une expérience singulière ? Comment rendre transmissible ce qui du savoir sur le réel se décante dans l’expérience ?

Nous souhaitons ainsi mettre en question les divers savoirs qui traversent notre pratique, en prenant en compte le pas-tout et l’impossibilité que le réel y introduit. Comment en retirer une orientation sans en faire dogme ni faire dogme du pas de dogme ? Comme l’a proposé Lacan, être hérétique de la bonne façon [4].

Beatriz Maya et Elisabete Thamer

Secrétaires du CIG (Amérique et Europe)

[1] Lacan, « L’étourdit », dans Scilicet 4, Paris, Seuil, 1973, p. 41.

[2] Lacan, Le Séminaire, Livre XXIII, « Le sinthome », Paris, Seuil, 2005, p. 15.

[3] Cf. J. Lacan, « Première version de la ‘Proposition du 9 octobre 1967 sur le psychanalyste de l’École’ », dans Autres écrits, op. cit., p. 580.

[4] Lacan, Le Séminaire, Livre XXIII, « Le sinthome », op. cit., p. 15.